Shine on you crazy feet !

Tout ce qui brille n’est pas de l’or, je sais. Mais allez savoir pourquoi, en ce jour où quelques rayons de soleil parviennent à se réfléchir sur la pierre presque propre des immeubles parisiens, j’ai envie de … doré !

Alors, je sais, l’ère est plutôt à l’anti-bling, genre « met du noir et du blanc, c’est trooooop tendance », mais au diable les tendances (et la modestie par la même occasion). A cet instant précis, un esprit malicieux dénommé Golden Shoes commence sérieusement à me titiller et à me donner envie d’envoyer valser à coup de fashionpieds, la morosité, la grisaille, la tristoune et la discrétion par la même occasion !

Craquera, craquera pas, en attendant, petit repérage, en mode « mes pieds valent de l’or » :

Shine on you crazy feet !

Bon, moi je donnerais bien mes derniers écus pour l’une ou l’autre bottine, d’autant que c’est encore de saison, entre la paillette raffinée de Laurence Dacade {1} et le doré bien assumé d’Opening Ceremony {2}, hum, le choix est rude !

Sinon, pour un temps que bientôt les moins de 20 ans ne connaîtront plus (je parle d’une vraie longue période de soleil, tous doigts de pieds dehors), il y a les sages et tout terrain de Tabitha Simmons {3}, qui plus ça va, moins semblent faire le poids face aux valeureuses  Ancient Greek Sandals {4} : César, sort de ce corps !!!

Pour les jours « j’me prends pas la tête », avouez que les Vans {5} risquent de bien faire leur effet, sont-elles pas mimi avec leurs paillettes ? Pour les soirs « j’ai la gambette légère », des ptites Alexandre Birman {6} feront parfaitement l’affaire.

…Mais, le must de la suprême envie de faire golder mes ptits pieds, revient aux bottines Zoraide {7} : dois-je faire un commentaire ?

Cocktail Lila Conti, c’est demain soir !

lila contiLila Conti, je suis fan de chez fan.

Découverte au Printemps, j’ai depuis eu le plaisir de visiter sa boutique à République et ce joli écrin de féminité et de créativité tout en finesse mérite vraiment le détour !

Lila Conti, ce sont des bijoux précieux et délicats, dans un esprit joaillerie, « haute-fantaisie » nous dit Gwenaëlle Créhalet, la créatrice de la marque.

Image

Personnellement, ces bijoux me font penser à de la dentelle, à la fois chic et orientalisant, comme je les aime quoi !

manchette-filigrane-ornee-d-un-papillon

La dernière fois, j’ai craqué pour la manchette Céleste au motif papillon qui me faisait de l’oeil depuis un moment (en vente privée, bien sûr, toujours fidèle à mes principes ;)).

C’est beau, c’est délicat, c’est poétique. Ça se porte et ça se passe de commentaires, n’est-ce pas ?

Tout ça pour dire que le cocktail prévu demain sur le thème de la création de parures et headbands (pour un mariage ok, mais je pense qu’on est pas obligée non plus !) avec les deux créatrices Mademoiselle Rose et Lila Conti, va sans doute sacrément valoir le détour.

Image

Je ne pourrais malheureusement pas y être, mais je compte sur vous pour y faire un petit saut !