Happy me ! Gâtée pour mon anniversaire !!

Bon, d’autres ont eu la primeur avant vous, soit qu’ils y étaient, soit que je leur raconte ma vie avant de la blablater ici 🙂

C’est donc avec tout le recul d’une petite semaine dans les pattes que je me lance dans le récit totalement #narcissique, #égocentrique, #nombriliste, en mode « regardez comment j’ai été gâtée pour mon Happy B-Day ! » Et fière avec ça, héhé.

Je vous la fait dans l’ordre des festivités 😉

Ça commence par deux cadeaux pas super glamour, mais qui permettent potentiellement de l’être, j’ai nommés :

SilkEpil_ClarisonicUn super épilateur  (merci les bloggeuses qui ont fait moult tests et debriefs sur le Silk Epil 7 Braun et ont facilité mon choix !) qui fait brosse exfoliante et dépoileur à la fois. Alors j’ai testé, la brosse qui vibre pour te faire la peau toute douce et mazette, c’est que ça marche ! Niveau dépoilage, je n’ai pas encore testé sous l’eau (qui est quand même le coeur de la promesse du « ça va pas te faire mal »), mais à sec, moi qui couine de douleur en temps normal, c’est passé comme du duvet à La Poste !

Une brosse en appelant une autre, j’ai aussi reçu un Clarisonic. Testé avec le petit gel nettoyant fourni avec la machine, je dois dire que je suis assez impressionnée, la peau est visiblement plus nette et plus douce (et c’est pas une pub L’oréal qui vous parle!) avec un petit touché velours bien sympathique.

Sont venus ensuite :

pochetteDVFUne pochette Diane Von Furstenberg qui me faisait de l’oeil depuis quelques temps au Bon Marché et que j’attendais sagement de voir un peu bradée en soldes. J’ai été prise de court, j’avoue, mais ce qui compte c’est de l’avoir ! J’adore son côté bien carré, bien petit mais costaud et cette touche de jaune qui flash. Sans compte les 2 possibilités de porter, soit avec la longue chaine en bandoulière, soit porté épaule avec sa petite anse. Bref, de quoi faire pepser une tenue de grisouille, sans en faire trop !

bracelets_Satellite

Un bracelet Satellite, tout ce qu’il y a de plus ethnique comme j’adore, discret, surmonté de ses petites perles, de quoi avoir du soleil au poignet même sous la grisaille ! Et puis pourquoi se priver ? J’ai eu droit à un second bracelet Satellite, dans un esprit plus manchette, lui aussi bien ethnique, façon je ne suis pas une orientale de pacotille, moi !

Ma soeur a dégainé l’artillerie lourde quand elle m’a dit qu’à son avis, je devrais changer de robe et mettre…la Cobalt de Carven ! Celle-là je ne l’ai pas vu venir 🙂 Je pensais être remise de mes émotions et Doudou a dégainé la bague Mimosa de Aurélie Bidermann. Comment dire ? Elle ne me quitte plus ! Pour la peine, voici en images ce que ça donne, accessoirisé d’un joli chapeau Grevi également reçu pour mon anniv’.

-low

Voili voilou, c’était mon quart d’heure, je me la pète et j’assume d’abord, j’ai été pourrie gâtée, j’peux bien crâner un peu !

Publicités

Burberry for Dummies, ou comment se taper la honte ;-)

J’inaugure la rubrique « pitites anecdotes » avec la blague chez Burberry, toute fraîche d’hier.

Tout commence par l’anniversaire de ma grande soeur chérie le week-end dernier. Outre les petites babioles et bêtises qui font toujours plaisir, je veux marquer le coup avec le cadeau qui lui fera peut-être verser sa petite larme (c’est une émotive émotionnelle héhé) et comme j’adore faire pleurer ma grande soeur chérie (houou la vilaine ;)), je me creuse un peu la cervelle.

Et paf, ça vient ! Cette année ce sera une montre, de chez Burberry. Je sais qu’elle aime bien cette marque, qu’elle a déjà zieuté les montres chez eux. Ni une ni deux, Burberry store online pour un premier repérage. Là je tombe sur elle :

Image

Tropo bellissima, parfaite pour le style de ma soeur, chic et discret, tartan revisité avec des couleurs qui sont les siennes. Bref, la montre faite pour elle.

Ni une, ni deux, direction Burberry Boulevard Saint Germain. Transaction pliée en moins de 10. Ahlala, j’ai hâte d’être au soir pour voir le petit effet sur ma soeur 😉

La soirée se passe super super bien, bonne table, bonne ambiance, bonne rigolade, bonne tout quoi, arrive le moment du dernier cadeau, héhé, nonchalement je laisse trainer le paquet sur son siège au moment du dessert.

« Oh » qu’elle nous fait, « comme elle est belle ».

Je sens que ça monte et que bientôt ça va perler, héhé

Big smile tout ému de ma soeur qui passe la dite montre à son poignet, « ah elle est vraiment belle ».

Sauf que. Ma soeur a un poignet de lilliputienne, donc faut régler le bracelet et là, drame, déception,ça pendouille, comme ça :

burberry_for_dummies_burberry_for_dummies_1

Parfaitement ça pendouille, pas de bague pour le retour du bracelet, et même 7 centimètres de bracelet qui fait mine d’aller prendre l’air. Ah bah merde, l’ambiance retombe d’un coup en mode c’est quoi cette blague. On essaie de piger le mécanisme, 3 cerveaux affutés sont sur le coup. Rien n’y fait.

On en conclu au défaut de conception (ils ont carrément oublié de prévoir une bague pour le retour du bracelet, ces nouilles !) ou au défaut de fabrication (on a eu un modèle où qu’y manque la bague).

« C’est pas grave, ça me touche quand même beaucoup » qu’elle me dit ma soeur, pas démontée pour un sous. Moi juste les boules, maudit Burberry j’ai raté mon effet !

Et ma soeur de conclure, l’air grave, « nan mais c’est là qu’on voit que c’est pas des horlogers ».

Bon donc, 2 jours après direction le Burberry, après s’être assurées que c’est échangeable voire remboursable. On entre fièrement dans la boutique en mode, tu vas voir ce que tu vas voir Burberry !

« Bonjour Madame, on revient parce que que le modèle à un défaut et on voudrait échanger avec un modèle sans défaut ou prendre autre chose » je dis à la charmante vendeuse avec qui j’avais transactionné la chose (sans que j’essaie, j’avoue) quelques jours avant.

Elle nous regarde bizarrement, l’air de ne pas comprendre. « Non il n’y a pas de défaut ».

« Mais si, répond ma soeur, le bracelet pendouille d’au moins 7 centimètres et rien pour le retenir ».

« Regardons ça » dit la dame.

Elle ouvre et là elle glisse le bracelet pendouillard, sous le fermoir, de telle sorte à ce que le bout qui pendouillait, bah il pendouille plus, vu qu’il est contre la peau. Comme ça quoi :

burberry_for_dummies_2

De scandale, de remboursé, de « s’prennent pour des horlogers, pfff »…on est passée à « on est trop des boulets ! »

La montre elle est juste trop chic et même le mécanisme de fermeture il est classe.

Résultat, ma soeur est repartie la montre au poignet, guillerette comme tout et on a refêté son anniv’ hier soir et la nana de chez Burberry, pas rancunière nous a invité à un apéro « champagne et présentation de la collection croisière » demain soir.

Pas sûr que j’y fasse un saut, j’ai encore les joues trop rouges de honte, ahaha !