A propos

Au début, je voulais appeler ce blog dreamwishlist, mais le nom est déjà pris !

L’idée de ce blog est simple : poster et partager les coups de coeur qui font déborder mes dreambox et autres wishlists sur les sites de shopping que j’adore !
Même si je ne shoppe quasi plus que sur Internet pour des raisons d’optimisation budgétaire, la vie ne s’arrête pas à Internet, donc il y aura bien sûr des coups de coeur issus des boutiques en dur.
Ultime précision, j’ai 7 addictions shopping comme autant de péchés avouables : vêtements, chaussures, sacs, bijoux, produits de beauté, parfum, livres.
Tiens en parlant péchés, nos 7 favoris décrivent bien l’esprit de ce que j’espère partager dans ce blog : 
  1. L’orgueil : oui c’est moi la plus belle, oui oui, je mérite ma Crème de la Mer et cette petite robe Beckham, oui oui les 2 en même temps !
  2. L’avarice : non je ne suis pas radine, oui je soutiens vivement l’économie de la mode, du textile et principes actifs et je verse un impôt shopping mensuel … mais …mais j’ai le consentement à payer sensible moi (messieurs) dames ! je refuse de payer le prix fort un produit que je risque de retrouver bradé, sacrifié, quelques mois plus tard. Bref, je n’ouvre ma cassette qu’aux conditions suivantes : sites d’outlet, sales, promos de ci de là, ventes privées, etc. Bon, j’avoue, parfois je fais des entorses à la règles : en voyage (cette marque n’existe pas en France, n’est pas sur les sites en ligne!!!), la marque ou l’objet du désir ne seront jamais soldés, rabotés, sacrifiés, je n’ai plus qu’à revoir mon CAP à la hausse !
  3. L’envie : bon bah, évident non ? si ce n’est que l’envie se cultive chez moi, à coup de dreamwishlistboxs bien entretenues et de gestion du cours de la décote du produit comme un trader scrute les cours d’une action sur laquelle il parie à la baisse.
  4. La colère : légitime quand l’article me passe sous le nez, cela arrive rarement, mais tout de même. Dans ces moments là, je décrète le divorce unilatéral avec le site coupable d’avoir vendu à une autre que moi…divorce temporaire, je rentre au bercail sous 24h en général.
  5. La luxure : heu…on va raccourcir et dire « le luxe », hein ? rien de débauché ou de passible d’enfer éternel ici, pas de corps et d’âme dépravé…de sensualité on s’en tiendra à la sensualité esthétique et sensorielle des tissus et matières qui composent les objets du délit. Plaisir oui quand même et pas qu’un peu, regarde un peu la cambrure que me fait cet escarpin…
  6. La paresse : oui parce que ce n’est pas très sportif (encore que) que de commander tranquille dans le canapé ;)
  7. La Gourmandise : certaines fondent pour le chocolat, les macarons, etc… moi ni l’un ni l’autre, mes sucreries, vous l’avez compris, ne sont pas comestibles ! Mais l’effet reste le même, aussi terrible et tentant qu’un beau et bon cupcake !
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s